Déclaration au conseil d’Administration

Depuis la mise en place de l’incentive plan, les élus n’ont eu de cesse de vous avertir de l’impact social qu’engendrerait un tel plan.

Certains élus ont rencontré deux fois le ministère de l’économie de Monsieur Macron en lui signifiant les risques de ne pas inclure l’ensemble des salariés dans ce plan.

Hier, à l’appel unanime de l’ensemble des syndicats, près de la moitié des salariés de SOITEC se sont rassemblés afin de signifier leur colère vis-à-vis du MIP. Jamais l’entreprise n’a connu dans son histoire une mobilisation d’une telle ampleur.

Près de 400 personnes, dont une majorité d’ingénieurs cadres, ont réaffirmé que ce plan est disproportionné par sa taille et injuste dans sa répartition. Il brise l’accord social qui prévaut depuis les débuts de notre entreprise et qui a fait son succès : tous les salariés s’engagent sans compter et les fruits de ce travail collectif sont justement redistribués entre tous.

Les salariés ainsi que les quatre syndicats représentatifs de l’entreprise vous demandent solennellement de prendre vos responsabilités face à la plus grosse crise sociale depuis la création de cette entreprise.

Le comité des rémunérations ainsi que l’ensemble des personnes du board ont conçu un plan qui exclu la majorité des salariés. Nous considérons que c’était une erreur.

L’ensemble des salariés de Soitec ainsi que leurs représentants réunis en intersyndicale vous demande de mettre en place un plan d’actions complémentaire, visant l’ensemble des salariés, suffisamment dimensionné pour éviter de trop fortes disproportion à job grade équivalent.

Nous avons conscience de l’effort demandé aux actionnaires. Pour limiter cet impact, vous pourriez demander, comme le prévoit le MIP, l’accord des 34 bénéficiaires afin de modifier le ratio de conversion de leurs bons de souscription. Ceci permettrait l’augmentation à moindre frais du plan pour l’ensemble des salariés et enverrait un message fort d’écoute, de solidarité et de responsabilité totalement en cohérence avec les valeurs de TRANSFORMATION prônée par notre direction et chères à Paul BOUDRE.

Malgré le mécontentement général, la réaction des salariés et de leurs syndicats a jusqu’à maintenant été  raisonnable et responsable afin de ne nuire en aucune façon à notre entreprise dont nous sommes si fiers. Vous avez encore la possibilité de nous faire sortir par le haut de cette crise en transformant cet imminent fiasco en une nouvelle opportunité de succès dont toutes les parties sortiraient grandies.

Les salariés et leurs syndicats attendent une réponse rapide de votre part.

La CGT SOITEC

Le trac ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *