Quelle belle mobilisation mardi !

Près de 400 salariés : managers, ingénieurs, techniciens et opérateurs

Mercredi, l’intersyndicale a échangé avec Paul Boudre puis les élus ont lu une communication au Conseil d’Administration (cf. verso).

Ce qui nous a porté tous ensemble mardi à travers le plus grand mouvement qu’ait connu Soitec, à savoir la demande de partage de l’incentive plan, a été officiellement rejeté : Paul Boudre et les 33 bénéficiaires refusent toujours notre proposition. Nous le déplorons profondément.

Notre mobilisation a eu pour effet d’augmenter la proposition de la direction sur le second plan destiné à l’ensemble des salariés : 1% du capital en actions gratuites ce qui représenterait environ 20 000€ en moyenne par salarié au cours actuel.

Nous parlons au conditionnel car sa mise en place effective et son dimensionnement définitif dépendent des discussions encore en cours au sein du CA et de la validation définitive par l’AG des actionnaires (vote au 2/3) ayant lieu fin juillet. Il est important de noter que les représentants des actionnaires majoritaires (BPI / CEA / NSIG représentant 45% du capital) ont accepté cette idée.

Les modalités précises d’attribution de ces actions aux salariés seront définies dans un second temps, les organisations syndicales souhaitent qu’une négociation spécifique ait lieu à ce sujet.

Nous nous trouvons donc dans le choix suivant :

  1. Nous acceptons l’offre d’un plan réévalué à la hausse
  2. Nous continuons notre mobilisation et nos actions sur la base de nos revendications actuelles.

Nous vous avons beaucoup sollicité ces derniers temps et notre rassemblement a été une vraie réussite qui a été un relais fort dans notre message. La suite maintenant dépend de vous, voici donc le nouveau choix que nous pouvons vous proposer. En résumé :

Avantages Inconvénients
Choix 1 Chaque salarié touchera peut-être une somme non négligeable sous forme d’actions gratuites. Le malaise va persister : le dimensionnement et la répartition de l’incentive plan restent toujours indécents, le différentiel aussi, le non-partage des 34, la démotivation associée pour les autres…
Choix 2 La défense de ses valeurs face à un véritable scandale qui est un danger pour le futur de l’entreprise. Prendre le risque de perdre le plan pour l’ensemble des salariés. Dégâts collatéraux (image de Soitec dans la presse, cours de l’action…)

 

Nous reviendrons vers vous pour les modalités de la consultation

N’hésitez pas à venir rencontrer vos syndicats

La CGT SOITEC

Le tract ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *