« Et les actions gratuites, vous en êtes où ???! 💥 »

Extraits de la déclaration du Comité d’Entreprise le 6 avril 2017

(…) Il est du devoir des élus et RS du CE d’informer la direction que le plan d’actions gratuites génère aujourd’hui un mécontentement très important auprès de l’ensemble des salariés et que les conséquences pourraient être très néfastes pour le fonctionnement de l’entreprise dans une période de reprise probable.

Lors de sa mise en place, la direction a communiqué au CE des chiffres qui ne sont plus du tout d’actualité concernant les plus-values envisageables dans le cadre de ce dispositif (valeur action estimée : 0,77€ vs valeur actuelle > 2€). Cette information avait été dénoncée par certains élus du CE qui estimaient alors, et à juste titre, qu’en cas d’atteinte des objectifs de l’incentive plan, le montant de l’action atteindrait de fait plusieurs euros. Ce retour avait été confirmé par l’expert du CE et communiqué à la direction.

(…) La direction pourrait toucher les sommes correspondant à ses prévisions initiales en limitant le nombre d’actions distribuées aux 34 bénéficiaires à 2% du capital de l’entreprise.

Vu que l’enveloppe de 5% du capital a été votée et validée par nos actionnaires, le CE et l’ensemble des syndicats de l’entreprise demandent à ce que les 3% restant de cette enveloppe soient alloués à l’ensemble des salariés de l’entreprise.

Réponse de Paul Boudre

Suite à cette initiative et à deux tracts en intersyndicale, les syndicats ont rencontré Paul Boudre le 25 avril. Il a consacré la première partie de l’entretien à nous expliquer qu’il ne souhaitait pas revenir sur les modalités du plan actuel en demandant une rétrocession partielle des actions distribuées aux 34 bénéficiaires. La CGT Soitec a de son côté argumenté sur le fait qu’aucun blocage légal n’empêchait une nouvelle répartition à l’ensemble des salariés tout en insistant sur l’indécence des montants potentiels pour seulement 34 bénéficiaires (>60M€).

Ensuite, Paul Boudre, conscient du mécontentement des salariés, a « proposé d’envisager de réfléchir éventuellement à la possibilité de pouvoir (…) » J demander au Conseil d’Administration et aux actionnaires (au plus tôt lors de l’AG annuelle prévue en juillet) la mise en place d’un nouveau plan d’actions gratuites pour le reste des salariés.

Qu’en pense la CGT Soitec ?

Au-delà du fait qu’à ce jour nous ne connaissons ni le dimensionnement, ni les modalités de ce plan hypothétique, notre syndicat reste perplexe sur le fait que nos actionnaires accordent une nouvelle dilution du capital alors qu’ils en ont déjà accepté une significative pouvant atteindre 5,5% en 2016. De plus, il faut savoir qu’un tel plan d’actions gratuites pour l’ensemble des salariés a déjà été refusé par notre Conseil d’Administration lors de la mise en place de l’incentive plan.

Face à toutes ces incertitudes et suite aux retours de nombreux salariés exaspérés par la situation, la CGT Soitec interpelle notre PDG et nos 33 collègues bénéficiaires de ce plan afin qu’ils rétrocèdent une partie de leurs actions au bénéfice de l’ensemble des salariés de notre entreprise.

Ainsi si ces 34 bénéficiaires consentaient à rétrocéder ne serait-ce que la moitié de leurs actions à l’ensemble des salariés, cela représenterait près de 35 000 € par salarié au cours actuel de l’action et en atteignant les objectifs liés à l’EBITDA. De leur côté, ces derniers se partageraient encore un peu plus de 30 millions d’euros…

Maintenant, cher(e)s collègues, A VOUS DE JOUER ! FAITES-VOUS ENTENDRE ! Deux choix :

  • Accepter la proposition de la direction qui souhaite tenter de mettre en place un nouveau plan d’actions pour les salariés
  • Nous rassembler pour exiger la rétrocession d’une partie du plan d’actions actuel

La CGT Soitec agira sur la base de vos retours et de vos commentaires

Envoyez vos mails à cette adresse : cgt.soitec38@gmail.com                             La CGT le 13 mai 2017

 

NAO 2017 : REVENDICATIONS CGT

SALAIRE

  • Augmentation générale: 50€ pour tous
    Budget = +1,3% de la Masse Salariale è inflation sur 12 mois

    +

  • Augmentation individuelle au mérite : 3%
  • Revalorisation des primes d’équipe
  • Maintien de la prime d’équipe après 15 ans dans l’horaire
  • Prime d’ancienneté pour les Ingénieurs / Cadres (IC)
  • Augmentation PSO : 335 – 365 – C2 – C3 è +1%

EVOLUTION

  • 14% de promotions / CSP (hors évolutions automatiques)
  • Evolution horizontale / valorisation des compétences acquises
  • Créations des filières « formateur » et « agent process »

JOURS « ENFANT MALADE »

  • 3 jours (entiers sur justificatif)
  • Pas de limitation des jours « enfant malade » à deux enfants

SENIORS

  • +50 ans : harmonisation entre CSP
    • OP/ETAM : + 1 CP
  • + 55 ans: harmonisation entre CSP
    • OP/ETAM : possibilité d’aménagement du temps de travail (temps partiels majorés) identique aux IC
    • IC : prime de +1%
  • + 60 ans: + 1 CP

DIVERS

  • Ouvrir le temps partiel pour convenance personnelle au Manuf (équité avec le personnel en horaire administratif)
  • Revalorisation du budget CE

    La CGT SOITEC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *